Recherche (search)

jeudi 31 mai 2012

2004 Detroit Pistons @ Portland Trail Blazers







Format : avi
Taille : 491 mo
Durée : 96 minutes
Langue : english
Qualité : moyenne
Ripper : Preben - Upload by Pred
Boxscore: http://www.basketball-reference.com/boxscores/200403040POR.html
                 Lien : http://ul.to/wefjs0x0


15 jours après son transfert à Atlanta puis Detroit, Sheed fait son come-back à Portland contre ses anciens coéquipiers. L'occasion pour lui et les siens de démontrer toute leur supériorité, tant la différence de niveau est flagrante. D'un côté, vous avez un collectif ultra huilé et une défense monstrueuse, de l'autre une équipe talentueuse mais sans QI basket. Ce match est une démonstration de force, tant la domination est flippante.

mardi 29 mai 2012

2003 Dallas Mavericks @ Orlando Magic


Format : avi
Taille : 884 mo
Durée : 90 minutes
Langue : english
Qualité : moyenne
Ripper : Manchild - Upload by Pred
Boxscore: http://www.basketball-reference.com/boxscores/200302250ORL.html
                 Lien : http://ul.to/nrmweael
              Il manque les premières minutes du match, la moitié du premier QT en somme. Un bon match entre 2 équipes offensives, un trio T-Mac/Gooden/Giricek en grande forme face à Dirk/Finley/Van Exel de bonne facture aussi. 

samedi 26 mai 2012

1998 New York Knicks @ Indiana Pacers ECSF Game 5


Format : avi
Taille : 1,24 go
Durée : 96 minutes
Langue : english
Qualité : moyenne
Ripper : ?? - Upload and reencoded by Pred
Boxscore: http://www.basketball-reference.com/boxscores/199805130IND.html
                 Lien part.1 : http://cp18h5.1fichier.com/
                Lien part.2 : http://nbolq1.1fichier.com/
Knicks-Pacers, acte 4. On a connu 1994,1995,1999,2000, beaucoup moins 1998 (et encore moins 1993). De grandes batailles, l'une des plus belles rivalités des 90's sans aucun doute. Après une saison 96/97 morose et sans playoffs, Larry Bird arrive aux commandes après Larry Brown qui n'était plus en odeur de sainteté. Effectif globalement inchangé mais confiance retrouvé, Larry finira "coach of the year", une récompense amplement méritée. L'arrivée de Chris Mullin à la place de l'indésirable Erick Dampier fera un bien fou et une nouvelle menace extérieure, même si le corps n'est plus tout jeune, le poignet de l'ancien pensionnaire de Golden State est toujours aussi diabolique. Une saison historique en talonnant les Bulls, un premier tour bien négocié contre les jeunes loups de Cleveland et avant la série exceptionnelle contre Chicago, place aux surprenant Knicks vainqueurs sans leur star, Pat Ewing, de Miami au complet! Sur cette série, malgré toute leur volonté et courage, New York se fera dominer de la tête et des épaules par les Pacers. Après plusieurs mois d'absence où il a été question de retraite, Ewing revient lors du Game 2 et si on excepte le match 3, sera considéré comme le grand responsable de cette déconvenue, un boulet en quelque sorte. Voici donc le Game 5 à Indiana, qui va clore cette série. Pas de chichis, on retiendra le grand match de Rik Smits qui a humilié le vieux Pat, un Antonio Davis en muraille défensive, Mark Jackson en mode triple double de dingue et une partie très propre de Reggie. New York a pu compter sur un début tonitruant d'Allan Houston en premier QT, et c'est tout.. Ewing catastrophique, Larry Johnson ne pèse pas, Oakley transparent, Starks balance trop de prières, Van Gundy se désagrège. Belle image en fin de match quand certains joueurs des Knicks et Pacers se regroupent en cercle, et sans le savoir à ce moment-là, le dernier match sous le maillot New Yorkais de Charles Oakley et John Starks, échangés respectivement contre Marcus Camby et Latrell Sprewell à l'intersaison, 2 icônes de la big apple qui auront fait rêver les fans.

samedi 19 mai 2012

1999 Detroit Pistons @ Phoenix Suns


Format : avi 
 Taille : 1,33 go
Durée : 97 minutes
Langue : english
Qualité : bonne
Ripper : Preben - Upload by Pred
Boxscore: http://www.basketball-reference.com/boxscores/199902190PHO.html
                 Lien part.1 : http://ul.to/q4x1fr0k
                Lien part.2 : http://ul.to/4q9luueg
Duel entre les 2 rookies de l'année en 1995, 4 ans après. On commence par Detroit avec peu de changement par rapport à l'an passé, si ce n'est l'apport de quelques roles player de plus, Jud Buechler, Loy Vaught et Christian Laettner que je met dans la même case vu qu'il ne retrouvera jamais plus son niveau après une grosse blessure, raison pour laquelle les Hawks ne voulaient pas le resigner. Detroit veut retrouver les playoffs après la désillusion de 1998. Stackhouse et Bison Dele ont 1 an de plus, Hill est au top niveau. Sur cette rencontre, c'est surtout le collectif qui va primer. Stack est bon, Dele s'impose, Hill donne le tournis, Hunter joue juste, Buechler excellent en sortie de banc, sûrement sa meilleure saison en carrière d'ailleurs, Loy Vaught important aussi. Dumars et Laettner, blessés. Phoenix va connaître une saison très décevante, la perte de Mc Dyess à l'intersaison ne sera pas comblé par Tom Gugliotta, signé au prix fort et qui malgré de bonnes stats, n'apportera pas ce qu'on attendait de lui, Luc Longley comme prévu avait vu sa valeur monter car il s'en sortait bien aux Bulls et comme si ça ne suffisait pas, la gachette Rex Chapman agrandit la liste des victimes du lock-out. Non pas qu'il ait pris des kilos ou qu'il se soit trouvé un penchant pour l'alcool, juste qu'en quelques mois, il a perdu son shoot. 35% sur la saison et comme vous le verrez, une catastrophe tout le long du match. Googs se démène au rebond à défaut de scorer, à vrai dire, Kidd, Cliff Robinson et dans une moindre mesure, Mc Cloud et Manning sont les seuls à surnager. Le rookie Pat Garrity est out, et pour finir, 2 joueurs prendront leur retraite à l'issue de cette saison tronquée, Joe Dumars et Chris Morris, fraîchement débarqué d'Utah après plusieurs engueulades avec Jerry Sloan. Dans l'ensemble, un match agréable, un départ canon de Detroit, les 5 dernières minutes du 2ème QT sont fantastiques.

jeudi 17 mai 2012

1996 Atlanta Hawks @ Indiana Pacers 1st Round Game 5


Format : avi
Taille : 941 mo
Durée : 91 minutes
Langue : english
Qualité : moyenne
Ripper : ?? - Upload by Pred
Boxscore: http://www.basketball-reference.com/boxscores/199605050IND.html
                 Lien part.1 : http://5wk49f.1fichier.com/
               
13 avril 1996, le coup dur pour les Pacers. Au cours d'un match contre Detroit, Reggie Miller doit regagner les vestiaires, blessé à l'oeil. Il manquera ainsi la fin de saison (ce qui ne va pas empecher de battre les Bulls au United Center!) et les playoffs. En l'absence de leur star, Indiana va tout de même s'accrocher et égaliser la série contre Atlanta 2-2. Pour la 3ème année consécutive, les 2 équipes se rencontrent et à chaque fois, c'est les Pacers qui l'ont emporté, plutôt facilement en 1995 d'ailleurs. 5ème manche décisive au Market Square Arena, le public est bouillant car Reggie va faire comeback, avec lunettes de protection et aider les siens à tenter la qualification. Match intense, les 2 équipes ne lâchent rien, Steve Smith chambre, Laettner qui connaît ses premiers playoffs va fournir un boulot considérable, paniers importants, rebonds et défense. Blaylock artille, même Sean Rooks est bon! Chez les locaux outre Reggie et Dale Davis, c'est pas la joie. Mc Key passe au travers et c'est surtout Mark Jackson qui va complètement foiré son match et surtout la fin où il va commettre 2 grosses bourdes. Bon match à suivre!

mardi 15 mai 2012

1998 Utah Jazz @ L.A Lakers


Format : avi
Taille : 2,10 go
Durée : 162 minutes
Langue : french
Qualité : bonne
Ripper : BBchannel - Upload and reencoded by Pred
Boxscore: http://www.basketball-reference.com/boxscores/199710310LAL.html
                 Lien part.1 : http://ul.to/7k6q2708
                Lien part.2 : http://ul.to/zfpww34h
                Lien part.3 : http://ul.to/dfzniws3
Lien part.4 :  http://ul.to/en7q74dh

Un événement, après les premières finales en direct en 1991, le premier all star game en 1993, c'est au tour des matchs de saison régulière d'être diffusés en direct sur canal+, 31 octobre 1997. Une affiche sympa qui oppose le Jazz privé de John Stockton, qui connaît sa première blessure grave en carrière et qui manquera 6 semaines de compétition. Les Lakers vont se passer de Shaq pour quelques matchs également. Une rencontre équilibrée dans l'ensemble, sauf dans le dernier QT où l'une accélère le tempo. Un début très difficile pour les Lakers en panne d'adresse alors que Utah déroule par le biais de Malone et Shandon Anderson. Par la suite, un Van Exel chaud bouillant, le spectacle avec Eddie Jones et Kobe, le bétisier Greg Ostertag qui va enchaîner les ratés les plus incroyables. Georges Eddy à la baguette accompagné par Didier le Corre, qui n'a vraiment aucun talent pour les commentaires, surtout quand il parle de laisser dunker les adversaires plutôt que faire faute dessus... Meilleur comme journaliste en somme. 20 minutes avant la rencontre, des highlights en musique mixée sur les finales 97, du NBA action découpé pour chaque temps mort et les dernières minutes du Game 6 Rockets-Jazz de 1997 où ce bon vieux Georges donne de la voix! Au final, match correct sans plus, à voir quand même.

dimanche 13 mai 2012

2005 Detroit Pistons @ Boston Celtics


Format : avi
Taille : 1,69 go
Durée : 147 minutes
Langue : english
Qualité : excellente
Ripper : Preben - Upload by Pred
Boxscore: http://www.basketball-reference.com/boxscores/200503110BOS.html
               
Un des meilleurs matchs de la saison 2004/2005. Les champions en titre avec comme seul renfort notable, la résurrection d'Antonio McDyess se déplacent au Fleet Center de Boston. Detroit va compter presque uniquement sur ses titulaires, Billups métronome aux LF, Sheed fait un match solide, Prince démarre fort, mais va s'écraser sur la fin, Rip à part quelques ratés sur la ligne des LF joue bien, Big Ben prend 19 rebonds et balance ses briques + airball immondes derrière la ligne. Les Celtics ont procédé à un bon recrutement après la raclée infligée par Indiana en 2004 (4-0), Gary Payton et le retour d'Antoine Walker. Payton joue de manière sobre et efficace à la limite d'un triple double, Toine par contre va nous concocter un match de merde comme il en a le secret, en adresse comme en QI basket. Heureusement que Pierce, Ricky Davis et le Mark Blount show vont tenir la dragée haute à Detroit. Rythme endiablé, ambiance playoffs, public chaud, Mike Gorman et Tom Heinsohn en très grande forme pour les commentaires, un MUST HAVE!


2006 Dallas Mavericks @ San Antonio Spurs



Format : mkv
Taille : 1,19 go
Durée : 122 minutes
Langue : greek
Qualité : bonne
Ripper : Savage - Upload by Pred
Boxscore: http://www.basketball-reference.com/boxscores/200604070SAS.html
                 Lien part.1 : http://ul.to/bxh66x4h
                Lien part.2 : http://ul.to/y1qjh8bf
Quelques semaines avant leur confrontation mémorable en playoffs, voici leur dernière rencontre en saison régulière, les Spurs ayant remporté 2 des 3 matchs déja joués. Un doux parfum de playoffs qui envenime la salle des Spurs, le big three de San Antonio va manquer de reussite, surtout Duncan, méconnaissable et embêté par les 2 tours qui se relayeront dessus, Diop et Dampier. Le banc va faire beaucoup de bien, Oberto impeccable au rebond, Finley en première mi-temps et enfin, Nick Van Exel qui malgré ses 2 genoux en carton a certainement joué un de ses meilleurs matchs sous le maillot des Spurs. Dallas va pouvoir compter sur Josh Howard, très adroit, un Terry qui joue juste et en tant que meneur (Harris est out) et enfin un Dirk qui avait décidé de se mettre au diesel. A côté de ses pompes dans le 1er QT, il va monter au fur et à mesure en puissance, match très chouette comme souvent lors de ce derby texan, dommage que ce soit en grec.

vendredi 11 mai 2012

2001 Milwaukee Bucks @ Indiana Pacers


Format : avi
Taille : 1,72 go
Durée : 137 minutes
Langue : english
Qualité : bonne
Ripper : ?? - Upload and reencoded by Pred
Boxscore: http://www.basketball-reference.com/boxscores/200011080IND.html
Duel interessant entre 2 équipes de la division central qui se connaissent bien depuis 3 ans. En 1999, les Pacers n'ont fait qu'une bouchée au 1er tour des Bucks, par contre en 2000, on a bien failli assister à un upset, Indiana sauvant sa saison sur un shoot décisif de Travis Best. Nouvelle saison et nouveaux objectis, si Milwaukee mise en toute logique sur la continuité de l'effectif, Indiana champion à l'est et finaliste malheureux contre les Lakers a dù revoir ses ambitions à la baisse. Départ de Rik Smits à la retraite, Mark Jackson décide d'épauler Vince Carter à Toronto, Larry Bird dans le management, bref on reconstruit avec des jeunes. Dale Davis est envoyé à Portland en échange de Jermaine O'Neal, excellent deal des Pacers. Al Harrington et Jonathan Bender obtiennent du temps de jeu, Isiah Thomas au coaching. Malgré tout, ce n'est pas la grande joie car Austin Croshere, la révélation d'Indiana a complètement perdu son basket après le départ de Bird, Jalen Rose qui demandait les clés de la mène comme au bon vieux temps du Fab Five n'y arrive pas et retourne au poste 3, sans compter les diverses blessures. Heureusement qu'il y a toujours cette canaille de Reggie. On va assister à un matchup de snipers, d'un côté Reggie Miller qui sort le match de sa saison, de l'autre Ray Allen qui essaye de suivre son aîné, la reussite en moins. Sam Cassel est limite exceptionnel, tant il joue juste dans tous les secteurs, sauf en défense, mais on connaît le bonhomme. Bel apport de Travis Best et de gros tomars pour O'Neal. Un bon petit match de saison à savourer.

samedi 5 mai 2012

2008 Boston Celtics @ Houston Rockets







Format : mp4
Taille : 1,18 go
Durée : 105 minutes
Langue : english
Qualité : excellente
Ripper : ?? - Upload by Pred
Boxscore: http://www.basketball-reference.com/boxscores/200803180HOU.html
                 Lien part.1 : http://ul.to/njpy6mj4
                Lien part.2 : http://ul.to/nyfyp9nt
               

Match très attendu avec d'un côté, les Celtics de Pierce et KG,  mais sans Ray Allen face aux Rockets qui sont sur une série de 22 victoires consécutives, 2ème meilleure perf all-time. Respect pour une équipe pourtant privé de Yao Ming toute la saison, mais qui ne sera que peu retenu au final car futurs éliminés au premier tour avec qui plus est 22 équipes faibles ou prenables, donc à relativiser avec le calendrier favorable. On pouvait s'attendre à un match serré, ce fut vrai sur une mi-temps. La suite n'est qu'un blow-out. The Truth fait un match plein, Garnett un peu maladroit mais auteur d'un dunk fracassant en fin de rencontre, grosse perf de Leon Powe en sortie de banc. On retiendra pour Houston la combativité de Luis Scola et Mike Harris, la transparence de Battier, les non matchs de T-Mac et Alston.