Recherche (search)

mardi 31 juillet 2012

United States vs France 1st round Day 1 Olympic Games London 2012

Format : flv
Taille : 985 mo
Durée : 2h approximatif (temps mort etc)
Langue : english
Qualité : très bonne
Ripper : Jodarazs - upload by Pred
                 Lien part.1 : http://ul.to/51etxbm6
                Lien part.2 : http://ul.to/uj1mz93p
Lien part.3 : http://ul.to/hhew79d5
Lien part.4 : http://ul.to/bouw5cj5

Premier match de la compétition pour les 2 équipes, l'occasion pour nos français de se frotter à Team USA, pas de Noah, un TP diminué, un premier QT bien négocié par la France avant que les ricains ne commencent à jouer et là, it's over :)

dimanche 29 juillet 2012

1996/1997 Preseason New York Knicks @ Houston Rockets



Format : avi
Taille : 1,44 go
Durée : 111 minutes
Langue : english
Qualité : moyenne
Ripper : Gremlin -  Reencoded and upload by Pred
Boxscore: http://www.usatoday.com/sports/scores96/96299/96299332.htm
                 Lien part.1 : http://ul.to/yfqiq2nq
                Lien part.2 : http://ul.to/4mbul3tu
Lien part.3 : http://ul.to/ris64ml2
Les matchs de présaison ne sont pas légion, surtout dans les années 90. Malgré la durée de la rencontre, ce n'est que la première mi-temps. On oubliera la qualité de jeu pour se régaler avec 2 belles frictions. Barkley et Oakley échangent les coups, expulsion. Plus tard, c'est Kevin Willis qui va chauffer Patrick Ewing, trash-talking et... bye bye pour les 2 joueurs également. Ca se fait qu'on a droit à un duel unique d'arrières grand-père entre Charles Jones et Herb Williams, 40 ans de moyenne!

vendredi 27 juillet 2012

2006 Cleveland Cavaliers @ Utah Jazz (Lebron 51 pts)


Format : avi
Taille : 1,47 go
Durée : 98 minutes
Langue : english
Qualité : très bonne
Ripper : Omegarojo (allsportstv.com) - Upload by Pred
Boxscore: http://www.basketball-reference.com/boxscores/200601210UTA.html
Utah privé de Carlos Boozer va vivre une soirée cauchemardesque à cause d'un certain n°23, Michael n'est plus là, mais Lebron prend la suite. 51 pts, des shoots incroyables, James va dévaster toute la défense d'Utah, même Kirilenko considéré comme l'un des meilleurs défenseurs de la ligue ne pourra stopper la tornade de Cleveland. Gros match aussi de Donyell Marshall en sortie de banc.

lundi 23 juillet 2012

1977 Portland Trail Blazers @ Philadelphia Sixers NBA Finals Game 2



Format : avi
Taille : 1,41 go
Durée : 96 minutes
Langue : english
Qualité : bonne
Ripper : SG/Neverminder - reencoded by BeatLA - Upload by Pred
Boxscore: http://webuns.chez-alice.fr/finals/1977.htm#Championship
                 Lien part.1 : http://ul.to/tolhh250
                Lien part.2 : http://ul.to/8gdh3eic
Lien part.3 : http://ul.to/90qg7hex
Qualité d'image bien meilleure que le G1. Très agréable à suivre malgré la domination de Phila. Walton est cadenassé par Jones/Dawkins, tandis que Lucas se refroidit complètement après avoir bien entamé la rencontre. Bob Gross et Lionel Hollins arrosent sans reussite, beaucoup trop de pertes de balles sanctionné bien souvent par une contre attaque dévastatrice. Les Sixers déroulent par l'intermédiaire de Doug Collins, encore une fois royal, Julius continue de défier la pesanteur, Henry Bibby distribue à merveille (11 asts), Dawkins joue les gros bras. En fin de match, le début d'une altercation. Après un rebond très autoritaire de Dawkins qui a entraîné avec lui à terre le pauvre Bob Gross, Maurice Lucas déja frustré par la tournure de la rencontre et que McGinnis l'avait chauffé avant, se rue sur Dawkins pour faire un remake de Rocky. 

dimanche 15 juillet 2012

1977 Portland Trail Blazers @ Philadelphia Sixers NBA Finals Game 1


Format : avi
Taille : 1,41 go
Durée : 81 minutes
Langue : english
Qualité : moyenne
Ripper : SG/Neverminder - reencoded by BeatLA - Upload by Pred
Boxscore: http://webuns.chez-alice.fr/finals/1977.htm#Championship
                 Lien part.1 : http://ul.to/bpbo5qz3
                Lien part.2 : http://ul.to/cn65lupo
Lien part.3 : http://ul.to/ds6cth8j

On revient 35 ans en arrière avec la finale complète de 1977 que je mettrais en ligne au fur et à mesure avec divers matchs entre deux. Si la place des Sixers n'est guère surprenante, celle de Portland est limite impressionante. Une équipe très jeune qui a balayé les Lakers de Jabbar en finale de conférence (4-0) emmené par Maurice Lucas et Bill Walton. Philadelphia aura cravaché en demi-finale pour sortir les Celtics (4-3), champions en titre, qui ont connu une saison difficile malgré la présence d'Havlicek et Cowens notamment. Une affiche inédite entre une franchise mythique et un effectif dingue contre une autre beaucoup moins côtée et inexpérimentée, pas la peine de pronostiquer le favori. Des noms, vous allez en reconnaître, les Dunleavy, Bibby, Bryant (les darons), Johnny Davis, Lionel Hollins, sans oublier les connus Dawkins, Caldwell Jones, McGinnis et bien sûr le Doctor, Doug Collins, Mo Lucas et Walton donc. Match 1 très serré, quelques dunks bien sympa, excellent Walton, Lucas et Collins pendant qu'Erving fait le show.

mardi 10 juillet 2012

2001 Milwaukee Bucks @ L.A Lakers



Format : avi
Taille : 2,03 go
Durée : 158 minutes
Langue : english
Qualité : bonne
Ripper : Unknown - Upload and reencoded by Pred
Boxscore: http://www.basketball-reference.com/boxscores/200012120LAL.html
                 Lien part.1 : http://ul.to/qk6lo6i3
                Lien part.2 : http://ul.to/zyhg2w9r
Lien part.3 : http://ul.to/mpk7iuig
Other Links:

Une affiche qui aurait pu donner la future finale. Serré jusqu'au bout, spectaculaire entre les alley-hoop pour Shaq et les shoots dingues de Ray Allen. Un big three très costaud d'ailleurs avec respectivement 35-26-25 pour Allen-Robinson-Cassell. Bonne défense globale de Przybilla et Johnson sur Shaq, et de Lindsey Hunter en sortie de banc. Shaq se sent seul, faut dire que Kobe nous concocte un très chouette 8/31... Par contre, Mike Penberthy reussit le match de sa vie, un sans-faute!

samedi 7 juillet 2012

2000 Houston Rockets @ Portland Trail Blazers



Format : avi
Taille : 1,55 go
Durée : 125 minutes
Langue : english
Qualité : excellente
Ripper : Preben - Upload by Pred
Boxscore: http://www.basketball-reference.com/boxscores/199911260POR.html
                 Lien part.1 : http://ul.to/o3km2vkr
                Lien part.2 : http://ul.to/e28drivm
Lien part.3 : http://ul.to/l4b9qmdl
Other Links:

Un gros buzz pour rien finalement. Première confrontation entre Charles Barkley et Scottie Pippen après le terrible fiasco des Rockets en 1999. Petit rappel, lors de l'été 1998 après le démantèlement des Bulls et la seconde retraite de MJ, la plupart des joueurs se sont fait recruter ailleurs et pour Pippen, le choix s'est porté sur les Rockets, une équipe qui malgré l'âge avancé ferait parti des favoris pour le titre avec sa présence en plus. Barkley fait même un effort pour diminuer son salaire afin de signer le sextuple champion. Malheureusement, rien ne se passera comme prévu. La faute étant davantage à mettre sur le dos de Rudy T. Le coach n'a jamais changé de style de jeu depuis 1993, à savoir gavé de ballons Hakeem et quand la prise à 2 ou plus se fait, renvoi sur le shooteur derrière la ligne à 3pts. Avec Barkley en plus arrivé en 1996, le jeu des rockets était encore plus stéréotypé. Alors quand Pippen qui a été habitué à jouer un jeu beaucoup plus libéré, lui demander de shooter à 3pts... Da Pip s'est plaint rapidement du type de jeu et de son utilisation, Barkley avait répondu qu'en gros "tu as signé pour un paquet de thunes, donc ferme ta gueule et joue". L'ancien lieutenant de Jordan sera transféré à Portland contre Walt Williams, Kelvin Cato et Stacey Augmon, ce dernier aussitôt coupé reviendra dans l'effectif des blazers. L'équipe de l'Oregon va ainsi faire figure de favori dans la conférence Ouest avec un roster pléthorique, alors que les Texans seront en pleine reconstruction et notamment la venue du prometteur et explosif Steve Francis.

L'intro a fait le buzz, on voit Barkley et Pip se jetter des piques, Sir Charles rajoutant qu'il en fait une affaire personnelle. La rencontre se déroulera sans problème, sans provocation, juste un seul face à face sur le screen posté ci-dessus où Barkley n'hésite pas à monter le coude dans le visage de son ex coéquipier. Match très serré avec des Rockets qui ne lâchent rien, Mobley étant le meilleur joueur malgré une selection de shoots dégueulasse, mais la palme de la plus grosse brêle de la soirée va au rookie Steve Francis, enchainant un paquet de briques à toute distance, à oublier. Cato et Barkley font le taf au rebond, vous verrez aussi et encore les qualités de passe de ce dernier. Pippen commence très fort et c'est Steve Smith qui prendra le relais dans le money-time.